Savez-vous qu’en dépit de votre handicap, vous êtes protégé par les lois tant nationales qu’internationale? Voici quelques unes :

1. « L’égalité est un droit garanti à tous les citoyens canadiens. Parmi les valeurs inhérentes au concept de l’égalité, il faut mentionner l’autodétermination, l’autonomie, la dignité, le respect, l’intégration et la participation». Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien : plus

2. L’adoption de la Charte canadienne des droits et libertés en 1982 garantit ce qui suit : « La loi ne fait acception de personne et s’applique également à tous, et tous ont droit à la même protection et au même bénéfice de la loi, indépendamment de toute discrimination, notamment des discriminations fondées sur la race, l’origine nationale ou ethnique, la couleur, la religion, le sexe, l’âge ou les déficiences mentales ou physiques». Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien :
plus

3. La Charte des droits et libertés de la personne du Québec stipule que « Toute personne a droit à la reconnaissance et à l’exercice, en pleine égalité, des droits et libertés de la personne, sans distinction, exclusion ou préférence fondée sur la race, la couleur, le sexe, la grossesse, l’orientation sexuelle, l’état civil, l’âge sauf dans la mesure prévue par la loi, la religion, les convictions politiques, la langue, l’origine ethnique ou nationale, la condition sociale, le handicap ou l’utilisation d’un moyen pour pallier ce handicap (art. 10). Nul ne peut exercer de discrimination dans l’embauche, l’apprentissage, la durée de la période de probation, la formation professionnelle, la promotion, la mutation, le déplacement, la mise à pied, la suspension, le renvoi ou les conditions de travail d’une personne ainsi que dans l’établissement de catégories ou de classifications d’emploi (art.16).
plus

La Charte canadienne des droits et libertés de la personne fait mention de l’égalité devant la loi, égalité de bénéfice et protection égale de la loi : « La loi ne fait acception de personne et s’applique également à tous, et tous ont droit à la même protection et au même bénéfice de la loi, indépendamment de toute discrimination, notamment des discriminations fondées sur la race, l’origine nationale ou ethnique, la couleur, la religion, le sexe, l’âge ou les déficiences mentales ou physiques (art. 15.1). Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien :
plus